Philip Cordery, député des Français du Benelux, soutient le PS belge et les candidats français.

Philip Cordery.jpgMerci Philip pour ton soutien!

"Le 14 octobre prochain auront lieu les élections communales en Belgique dans lesquelles, les non-Belges y prennent une part active. En effet, la Belgique, grâce au PS, a été pionnière pour donner aux étrangers le droit d’élire leurs représentants locaux. Ce droit basique qui veut que l’intégration se fasse aussi par la citoyenneté et que ceux qui vivent en Belgique puissent s’exprimer et choisir librement ceux qui dirigeront la commune dans laquelle ils vivent me parait fondamental.

Au cours des dernières semaines de la campagne des communales en Belgique, je me suis donc personnellement investi en apportant mon soutien au PS belge et aux candidats français à chaque fois que cela a été possible.

J’ai tenu, aux côtés de la vice-première ministre socialiste Laurette Onkelinx et des maires de Rotterdam et Vienne, dimanche 30 septembre, un meeting de soutien à la réélection du bourgmestre socialiste de Bruxelles Freddy Thielemans. J’ai rendu hommage à l’homme, ses idées et ses réalisations qui ont permis de faire de Bruxelles une capitale européenne enviée de tous. Grand défenseur des valeurs de la démocratie, Freddy Thielemans a toujours œuvré pour promouvoir les valeurs du socialisme et plus particulièrement dans le domaine de l’égalité des chances et de la solidarité. Il a su s’entourer de candidats belges et non-belges, à l’image de Bruxelles, profondément européenne. Sébastien Huber, candidat français de la liste, s’est d’ailleurs pleinement investi dans cette campagne. Les réalisations de Freddy Thielemans sur le terrain sont nombreuses. Il a en permis à Bruxelles de déployer son capital culturel et touristique. Bruxelles est en effet synonyme de vile ouverte sur le monde. Grâce à lui, Bruxelles a aussi développé une action sociale ambitieuse qui fait d’elle une capitale européenne inclusive. Fort de ce bilan très positif, il représente pour moi le meilleur candidat à sa réélection en tant que Bourgmestre de Bruxelles.

Au-delà des lettres de soutien qui m’ont été demandées par de nombreux candidats, j’ai également voulu m’investir dans des actions concrètes. Certains candidats français ont en effet souhaité que je les accompagne lors de leurs porte-à –porte chez l’habitant. Je l’ai fait chaque fois que mon emploi du temps me le permettait. Je me suis déplacé à Ixelles avec Estelle Goeger, à Forest avec Nathalie David, à Etterbeek avec Florence Cordery et Cécilia Godard, à Saint-Gilles avec Anne Morin et Joël le Deroff, pour aller avec eux à la rencontre des électeurs de ces communes. J’ai participé à des manifestations organisées dans certaines communes comme Etterbeek et Schaerbeek avec Patricia Grillo et Michel Jeanson pour médiatiser les candidats Français et leurs têtes de liste et informer les habitants des thématiques de leurs programmes.

Je suis persuadé que ces actions ont un effet très positif sur les habitants qui font connaissance directement avec les candidats et qui peuvent leur faire part de leurs préoccupations et débattre directement avec eux s’ils le souhaitent. Je crois beaucoup aux bienfaits d’une campagne de proximité.

Je souhaite que de nombreux candidats français (ceux précités plus haut mais aussi, Xavier Lavigne à Woluwe-Saint-Lambert, Bruno Jean-Etienne à Uccle, François Lemaire – Rébecca Neisse et Matthieu Paillet à Rixensart, Sophie Masson à Shaerbeek, Marie-Claire Simon à Auderghem et d’autres encore…) fassent partie des équipes communales élues lors de ces élections. Bonne chance à eux !"

Les commentaires sont fermés.