• 2ème FOURNEE

    Dans le désordre, encore quelques clichés. Henri Simons et Anne-Marie Lizin, colistiers au Sénat

    simons-lizin
     
    Cédric et Véronique Ghenne, 1ère suppléante à la Chambre.
     
    véro-cedric
     
    Claude Delcroix et Philippe Mahou, heureux de se revoir.
     
    clo-mahoux

    Annick Loze en pâtissière

    annick gateaups

    Elio à son arrivée, au second plan, Stéphane Crusnière, chef de cabinet de Marie-José Laloy

    elio

    Un cliché plus rapproché des jeunes socialistes qui montent

    cand vue groupe5

    Sous le regard bienveillant d'Elio et d'André.

    élio-andré
     
    André? Mais oui, André qui danse!
     
    Copie de andré

  • TOUR DE CHAUFFE

    Ce dimanche, le PS du Brabant wallon a fêté son 1er mai avec un peu d'avance. Sans chauvinisme excessif, la section de Rixensart a encore mis l'ambiance dans le bazar. Plus de blabla, des images.

    11 heures du matin, Grégory Verté, 4ème candidat effectif à la Chambre, est déjà lancé.

    Copie de greg danse
     
    Dans un style plus sobre et dépouillé, Yoric Bridoux, vice-président de la section, et Claude Delcroix, au CV plus long que mon bras, taillent une petite bavette.
     
    Copie de yo-clo

    Devant le stand de la section, Catherine (présidente du CPAS), Noëlle (présidente de la section) et Florence (présidente de la commission des sports) rendent la pareille au soleil en nous illuminant de leur sourire.
     
    Copie de 3 muses

    Elles ont passé leur journée à vendre des tickets pour que les autres puissent boire, et elles rigolent encore: Christelle et Farah, candidates UC-PS aux dernières élections communales.

    Copie de christelle-farah

    Candidate coup de coeur: Gaëlle Lanotte, 12ème effective au Sénat. Elle trace la route dans toute la Communauté française avec son vieux tacot pour aller à la rencontre d'un maximum de personnes. A élire sans modération. Cliquez sur son nez pour accéder à son site.

    Copie de gaëlle lanotte

    C'est l'heure de l'apéro. Je cherche le bar. Stop. Je l'ai. Il est derrière les Verté.
     
    Copie de verté chopes

    En attendant le début des discours et de la présentation officielle des candidats, Lucie, ma joyeuse petite fille qui aime la vie, relève élégamment cette vue sur un trio de candidat(e)s au Sénat, dont Isabelle Kibassa Maliba (tout au bout) qui est 6ème suppléante brabançonne sur la liste PS au Sénat.

    Copie de lucie-simons-lizin etc

    Voilà Elio qui arrive! Pas le temps de me bouger qu'il est déjà là et dit bonjour à Théo, mon gamin tout excité d'avoir plein de ballons rouges accrochés à ses mains.

    Copie de elio-théo

    Lucie a dû céder la place à Elio, mais ce dernier, sans chichi, ne fait ni une ni deux et la prend sur ses genoux. Ne sont-ils pas beaux?

    Copie de élio-lucie3++

    Nous y voilà, tous les candidat(e)s sont là. Grégory, espérant pouvoir s'éclipser deux minutes pour affaires urgentes, a été rappelé in extremis pour être sur la photo.

    Copie de cand vue groupe

    Zoom sur Franco Seminara, joyeux fêtard, chaisard et excellent chanteur. Candidat au Sénat, comme 2ème suppléant, il y siège actuellement après le départ de Marie-José Laloy, Gouverneure du Brabant wallon. A élire sans modération également.

    Copie de franco-ensemble

    Je le dis et je le répète, Gaëlle Lanotte, candidate coup de coeur. Ici, le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle est bien entourée.

    Copie de élio-gaëlle-andré

    Pendant ce temps, ces dames discutent et cela a l'air prenant comme sujet. A gauche, Agnès de Pourbaix, candidate UC-PS aux dernières élections communales. A droite, vous aurez reconnu Catherine De Troyer.

    Copie de 2 muses2

    Allez, c'est l'heure de manger. En section et en famille s'il vous plait.

    Copie de psrix mange

    Copie de psrix mange2

    Rik Daems a piqué la blonde Sophie Pécriaux au Hainaut, la section de Rixensart, c'est Florence Melaerts.

    Copie de florence

    Lui, c'est Philippe De Troyer, pas Rik Daems.

    Copie de flo-phil

    Et maintenant, quelques séquences émotions. D'abord les De Troyer, ensuite Grégory en compagnie de Déborah et de Lucas.

    Copie de fratrie de troyer
     
    Copie de gregs family

    Bon, passons au dessert, puis trois petits tours de danse pour la digestion. Je vous rappelle que Grégory est 4ème candidat effectif sur la liste pour la Chambre.

    Copie de greg gâteau ps

    Un 1er mai brabançon wallon sans André Flahaut, tête de liste à la Chambre, et Dominique De Troyer, secrétaire fédérale du PS-BW, cela n'existe pas!

    Copie de dominique-andré

    Copie de dominique-andré2

    Un dernier tour de piste endiablé et ciao, à bientôt!

    Copie de danse1

  • LE VRAI, PAS LE BROL DE JODOIGNE

    Cliquez sur l'image au-dessus à gauche et vous aurez toutes les infos sur le 1er mai. Celui qui s'ancre dans la tradition ouvrière, pas celui qui lève le petit doigt jouxtant la flûte de champagne sous la tonnelle.

  • SIC!

    Je suis toujours en quête du sens du libéralisme social, notion sans cesse proclamée, jamais expliquée. Je viens peut-être de comprendre de quoi il retourne. 

    Ce mercredi, lors du conseil communal, il a longuement été question des travaux d'égouttage dans le centre du village de Rixensart.

    Il s'agit d'un lieu riche en commerces: épiceries fines, légumiers, coiffeurs, librairies, opticiens (aboient la caravane passe) etc. Le samedi, le lieu grouille de monde, ça donne de la vie, bref, c'est chouette. Un village sans commerce, c'est comme du pastis sans glaçon ou les boules sans le cochonnet.

    Projet d'égouttage, donc. Les camarades libéraux, les uns assis d'un côté de la table, les autres de l'autre (le MR local s'est divisé lors des dernières élections communales), ont alors été d'enchères en surenchères pour affirmer que, oui, ils informaient les commerçants, que oui, la concertation allait bon train, et que, oui, tout était mis en oeuvre pour que cela se passe bien.

    Il est évident que 2 ou 3 mois de travaux dans un centre qui accueille beaucoup de commerces, cela vous plombe sévèrement un budget d'indépendant ou de profession libérale.

    Là où politiquement j'ai trouvé cela délicieux, c'est lorsqu'une mandataire du groupe LB-MR a proposé que la commune prévoie des indemnisations pour le manque à gagner durant les travaux. Gloups! Que chacun gagne son pain, c'est évidemment légitime. Mais que le pouvoir public qui assume ses missions en posant des égouts et refaisant une voirie toute défoncée s'entende dire qu'il faille également pallier aux baisses de revenu, c'est plus qu'étrange dans la bouche d'une libérale.

    Peut-être est-ce cela le libéralisme social?

    P.-S. : heureusement, le mayeur est intervenu pour clore cette discussion avec bon sens : les travaux ont été prévus dans une période qui a tenu compte au maximum des intérêts des commerçants et des congés dans les entreprises de travaux publics. Mieux, ce n’était pas possible.

  • TOUS ENSEMBLE

    La dernière fois que j'ai entendu le célèbre "Tous ensemble! Tous ensemble! Wouais! Wouais! Wouais", je ne sais plus si c'était lors d'une manifestation d'étudiants, ou dans les rues de Clabecq, ou de Forest, ou si c'était déjà à Anvers.

    Depuis Nicolas Sarkozy s'est approprié ce slogan, comme on peut le voir sur cette superbe affiche.

    Tous_ensemble_

    Toujours à propos de Sarkozy, d'après Vers l'Avenir, le Brabant wallon voterait majoritairement pour lui. Ca c'est un scoop, vous ne trouvez pas?

  • ET VLAN!

    desproges

    "Je suis un gaucher contrariant. C’est plus fort que moi. Il faut que j’emmerde les droitiers."

  • LE COEUR ET LA RAISON

    Il y a des jours comme ça. Hier, c'était un jour comme ça. A défaut de rêver un autre monde, on résiste à une certaine morosité. Hier, j'ai voté Royal sans emballement.

    Mon cœur, lui, allait à Besancenot, à sa jeunesse, à sa fougue, à ses idéaux d'une société meilleure.

    besancenot

    Oui, j'ai été douché à froid en 2002 lorsque Jospin après une campagne calamiteuse s'est fait jeter avec un score minable. Et, comme en 2002, la raison m'a dit: "vote utile".

    Je ne fais aucun procès d'intention, comme beaucoup le font, à Ségolène Royal et à ses compétences. Je déplore le manque d’ardeur. Avez-vous entendu la morne platitude de sa joie hier en apprenant sa qualification pour le deuxième tour? Un élève de 2ème secondaire à sa première élocution ferait mieux. Mince!

    Si j'ai un reproche à lui formuler, et en qualité de militant socialiste j'estime avoir plus de légitimité qu’un autre à le faire, c'est ce manque de passion. Si j'ai un autre reproche à lui formuler, c'est de ne pas avoir eu de stratégie de rassemblement de la gauche, que dis-je, des gauches, comme Mitterand en son temps. Bien sûr, faire alliance avec un PCF à 15% est plus aisé que d'avoir de multiples interlocuteurs, mais quand même.

    royal

    Allez Madame Royal, de l'énergie s'il vous plait. Je voterai encore pour vous, c'est acquis. Merci de me donner raison de croire en votre cœur.

  • LISTE PS-BW pour les fédérales

    Hé bien, je trouve que cette liste est une belle liste. Elle réunit des personnes d'expérience et la nouvelle génération de mandataires socialistes. De jeunes candidats qui ont déjà une solide expérience de la politique.

    Cerise sur notre gateau rixensartois, Grégory Verté est 4ème effectif et seul candidat de la commune, toutes listes confondues. C'est une belle reconnaissance de son investissement, mais également de la section qui a hissé les socialistes dans la majorité après 12 ans de pain noir.

    Zou, c'est reparti pour les seaux de colle, les panneaux, les tracts et tout le toutim!

    Flahaut-andréAndré Flahaut, 1er effectif

     

     

     

    Galban-Leclef-Annie

    Annie Galban-Le Clef, 2ème effective

     

     

     

    Smets-LaurenceLaurence Smets, 3ème effective

     

     

     

    Verte-GregoryGrégory Verté, 4ème effectif

    SEUL candidat rixensartois!

     

     

    Walry-LeonLéon Walry, 5ème effectif

     

     

     

    Ghenne-VeroniqueVéronique Ghenne, 1ère suppléante

     

     

     

    Legasse-DimitriDimitri Legasse, 2ème supléant

     

     

     

    De-WolfA-KimKim Dewolf, 3ème suppléante

  • ACTU FRAICHE

    Ce dimanche, les 60.779 français de Belgique inscrits sur les listes électorales vont voter pour le premier tour des élections présidentielles françaises. A cette occasion, je vous propose un jeu. J'ai reçu à mon domicile les tracts électoraux des candidats. Je vais vous présenter les slogans de campagne de chacun d'eux, à vous de retrouver le candidat qui en a fait son symbole:

    1. Nos vies valent plus que leurs profits
    2. La France Présidente
    3. Votez Le Pen
    4. La ruralité d'abord
    5. Pour une gauche fidèle à ses valeurs, déterminée  à changer la vie quotidienne.
    6. La France de toutes nos forces
    7. La fierté d'être français
    8. La révolution écologique
    9. Ensemble tout devient possible
    10. Arlette Laguiller, candidate de Lutte Ouvtière
    11. Candidat présenté par des maires, soutenu par le Parti des travailleurs
    12. Un autre avenir est possible

    Réponses:

    1. Olivier Besancenot (LCR)
    2. Ségolène Royal (PS)
    3. Truc, heu Le Pen (FN)
    4. Frédéric Nihous (CPNT)
    5. Marie-Georges Buffet (PC)
    6. François Bayrou (UDF)
    7. Philippe de Villiers (MPF)
    8. Dominique Voynet (Les Verts)
    9. Nicolas Sarkozy (UMP)
    10. Arlette Laguiller (LO)
    11. Gérard Schivardi (PT)
    12. José Bové (Uni-e-savecbove)

    Mon point de vue, vous le connaissez, je voterai comme je l'ai indiqué dans mon message précédent.

     
     
     
    Appel aux Français de Belgique !

    Ségolène Royale se tourne vers les français de Belgique en les appelant à voter utile dés le premier tour.
    Elle tient pour cela à rappeler ces valeurs et les priorités qu'elle défend :
    "Nous voulons une société harmonieuse, une société où il fait bon vivre ensemble et qui permette la croissance durable et partagée.
    Notre exigence est la sécurité, l’excellence gouvernementale, l’égalité des chances et un avenir pour tous.
    Nos valeurs sont la créativité, le dialogue, l’écoute, la démocratie participative, la transparence de la gestion publique et le respect de l’autre.
    Notre ambition est de nous retrousser les manches pour participer à la relance de l’économie, de la recherche et de l’éducation.
    Nous refusons la morosité, les tensions et les inégalités."
  • ACTU BRULANTE

    Sarkozy, à force de touiller dans la casserole du mec qui est à sa droite, commence à avoir le front très national. Encore un effort et on pourra lui offrir un oeil de verre, comme à son copain breton.

    Royal, à force de s'emmêler les pinceaux, risquerait bien de louper son passage en finale, comme Jospin en 2002. Même si plus d'un point de son programme me laissent perplexe, c'est quand même la meilleure chance de la gauche... Et cela m'ennuierait de donner mon vote, au second tour, à un type simplement parce qu'il est moins à droite que l'autre.

    Lemaire, quant à lui, participera à sa 1ère Commission paritaire locale (groupe communal relatif à l'enseignement) dès ce 17 avril en tant que représentant de l'UC-PS.

    Un cliché, juste pour se faire plaisir et constater la qualité des affiches de l'UC-PS (presque 6 mois qu'elles se trouvent là), préfigurant la valeur du travail de ses mandataires:

    panneau bourgeois

  • L'EQUIPE PS A RIXENSART

    A force d'avoir le nez dessus (ou dedans, c'est selon), j'en oublie de vous présenter la section socialiste de Genval-Rixensart-Rosières.

    Comme la plupart des groupes organisés, l'organe décisionnel majeur du PS est son assemblée générale. Au quotidien, c’est le comité exécutif, autrement appelé le bureau, mandaté par l’AG, qui met en oeuvre les décisions prises et gère la section entre deux réunions des affiliés.

    Le 10 février dernier, toutes les unions socialistes communales (USC) de Wallonie et de Bruxelles ont élu au suffrage direct leur présidence. A cette occasion, le PS local en a profité pour élire les membres du bureau. Celui-ci est composé des membres élus suite à ce scrutin interne, ainsi que des membres de droit qui sont les élus communaux, les conseillers CPAS et tout autre représentant de l'action commune socialiste. Le bureau comprend au maximum 49% de membres de droit.

    Qui sont les personnes qui occupent un rôle spécifique dans le bureau de notre (votre) section?

    Noëlle Ver Poorten, présidente
    Yoric Bridoux, vice-président
    François Lemaire, secrétaire
    Florence Melaerts, secrétaire adjointe
    Bernard Kahn, trésorier
    Cédric Verté, trésorier adjoint

    Pour ceux qui souhaitent prendre contact avec la section, vous connaissez déjà une adresse, elle se trouve dans la colonne de gauche (évidemment) de ce blog. Pour contacter les autres, rendez-vous sur le site www.ps.be, il vous suffira d’introduire « fédération du Brabant wallon » et « USC Rixensart ».

    P.-S.: si vous voulez connaître l'ensemble des membres du bureau, je procure la liste complète sur simple demande.

  • L'ARROSEUR ARROSE

    Comme chaque année à la même époque, il a beaucoup été question ces derniers jours d’agneau pascal, de fêtes pascales etc. Pour ceux qui l’ignoreraient, cet adjectif vient du nom latin « pascha » de la fête juive, qui appartient à la pâques des juifs ou des chrétiens.

     

    Tout cela pour vous dire qu’il y a quelques années, un vendredi soir, je faisais mes courses dans une grande surface dont l’effigie est un lion. Après le payement des mes achats, la caissière, polie et courtoise, me gratifie d’un généreux sourire en me souhaitant un très bon week-end pascal. Je la remerciais de sa sollicitude, mais je me permis toutefois de lui faire remarquer que je ne m’appelais pas Pascal mais François.

     

    Son air interdit durant les quelques secondes qui lui ont été nécessaires pour comprendre ma bête feinte fait partie des souvenirs qui me font toujours marrer lorsque j’y pense. La demoiselle, toujours de bonne composition, m’a signalé, hilare, que trop occupé à me bidonner, j’en oubliais ma monnaie. L’arroseur arrosé !

  • UC-PS : DE LA PROPOSITION A LA REALISATION

    Il y longtemps, lors de la campagne pour les élections communales, j'écrivais que pour l'UC-PS il était important d'associer les habitants de la commune aux décisions qui les concernent.

    Le programme sur lequel les candidats de la liste se sont engagés prévoit la mise en oeuvre de commissions communales qui ont pour objectifs de constituer un réservoir à idées et de créer un contact direct entre les citoyens et les élus. La majorité NAP – Ecolo – UC-PS a d’ailleurs intégré cette dimension de la participation citoyenne dans sa déclaration de politique générale.

    grégory

    Très concrètement, la Commission communale des sports, créée à l'initiative de Grégory Verté, Echevin de la jeunesse et des sports, a tenu sa première réunion le 16 février. La présidente élue n'est autre que Florence Melaerts, 4ème candidate sur la liste UC-PS.

    florence

    Cette commission vise à promouvoir le sport en général et les associations et clubs sportifs communaux en particulier, ainsi qu’à faciliter les synergies et le dialogue entre les clubs et les associations.

    Autre point du programme de l’UC-PS : l’organisation d’un salon des sports : cela sera fait dès septembre prochain. Ce sera également l’occasion de remettre les prix du mérite sportif.

    Avant le 8 octobre 2006 : des propositions ; après le 8 octobre 2006 : des réalisations !

  • C'EST PAREIL, enfin pas tout à fait.

    Le débat gronde, cela fait du bruit: les homos et les lesbiennes sont outrés, les personnes à l'esprit ouvert et tolérant sont indignées, les réacs sont enthousiastes, les sans avis n’en ont toujours pas.

    monsaigneur

    Monsaigneur Léonard de Namur est un malin (pour un catholique romain, cela doit être douloureux): ce n'est pas à un jésuite pratiquant de rang supérieur que l'on fera dire des choses que sa rhétorique alambiquée ne souhaite pas exprimer. Certains sont en campagne pour le 22 avril, d'autres pour le 10 juin, et lui, il est en campagne pour revêtir le pourpre cardinalice.

    Faisant feu de tout bois, le Monsaigneur de Namur met en pratique ce vieil adage selon lequel "qu'on en parle en bien, qu'on en parle en mal, pourvu qu'on en parle". Tous les candidats un peu futés savent cela. Comme je soupçonne le malin de Namur d'être beaucoup plus qu'un peu futé, j'imagine que tout cela ne lui aura pas échappé.

    A Rome, du haut de la coupole de la Basilique Saint-Pierre, Benoît XVI, l'ex panzer cardinal et ex dirigeant en chef de la Congrégation pour la doctrine de la foi (le nom de l'inquisition depuis que les bûchers se sont éteints), doit boire du petit lait par calices entiers, nom d'une hérésie!

    Il n'y a qu'une différence avec la politique, on ne trouvera jamais de "fils de" en religion. Quoique, moyennant un préservatif poreux...

  • CA M'ENERVE!

    Régulièrement, lorsque je rencontre quelqu'un et que l'on s'échange les banalités d'usage qui permettent de se faire une idée à propos de son interlocuteur, surgit immanquablement la question: "Où habites-tu?"

    Pour ma part, je réponds Genval, le plus simplement du monde. S'ensuit de façon quasi automatique le couplet sur les villas, le lac et son château où Zinédine-coup-de-boule-Zidane et ses copains ont fait dodo lors de l’Euro 2000, ainsi que le niveau des revenus des habitants du Brabant wallon qui est nécessairement très élevés etc. etc. Une question silencieuse reste alors suspendue en l'air, "comment se fait-il que toi...?"

    Bien qu’il n’y ait aucune mauvaise intention dans ces propos (généralement il s'agit juste d'un léger persiflage ironique), il est assez lassant, à force, de rétorquer que même dans cette région, des personnes qui ont un revenu modeste y habitent, que des classes diversement moyennes y résident aussi, et que, oui, il  existe d'autres habitations que ce fantasme d'une région où il n'y aurait que des villas entourées de parcs. Il est même parfois intéressant de rappeler qu’avant qu’il ne devienne la riche banlieue bruxelloise que l’on connaît aujourd’hui, l’endroit était peuplé d'agriculteurs et d'ouvriers. Me croirez-vous si je vous dis qu’à notre époque, nous en croisons même les descendants dans les rues ?

    La phase suivante pour les personnes qui connaissent mon engagement, c'est de me signaler (merci à eux) que rouge dans une marée bleue, ce n'est pas très porteur. Je dois avouer que cette réflexion a le grand talent de m’irriter. Porteur de quoi? Qu'est-ce que les valeurs ont à voir avec ça? Faut-il bien se porter pour être libéral ou être libéral pour bien se porter ? Faut-il être libéral pour habiter le Brabant wallon ?

  • DEVINETTE

    cest quoi

    Qui suis-je:

    a) un reste des Forges de Clabecq?
    b) la banlieue de Bucarest dans les années 1990?
    c) un vestige industriel à proximité d'un lac célèbre?
    d) un espace de ce jeu qui fait fureur, le paint-ball?

    Réponse:

    Je suis surtout un des sites les plus pollués de Wallonie et je constitue un des dossiers les plus épineux à gérer pour la majorité aux commandes de la Commune de Rixensart...

    réponse

    Je suis le site des Papeteries de Genval.

  • VOILA, VOILA QUE CA RECOMMENCE

    C'est Rachid Taha, chanteur et musicien franco-algérien de talent, qui chante à propos des fachos : "Voilà, voilà, que ça recommence; Partout, partout, ils avancent."

    rachid taha

    L'actualité du jour m'a remis ces paroles en mémoire. Non, non, je ne pense pas au PS carolo. Dans ce cas, ce serait plutôt "Voilà, voilà, que ça continue; Partout partout ça s'enfonce." Je songeais plutôt à l'ingérence insupportable du religieux dans la vie publique, une fois n'est pas coutume ces derniers temps, dans sa version catholique romaine.

    La CEI, Conférence des Evêques d'Italie et non cet ersatz eltsinien de l'URSS, est actuellement occupée à mettre une pression d'enfer sur les élus italiens afin que le PACS transalpin ne passe pas le Rubicon de convictions qui n'appartiennent qu'à eux.

    Est-il donc si compliqué de comprendre que seul un état laïc, ou neutre, garantit à chacun un espace public où les convictions philosophiques, politiques et religieuses de chacun trouve à s’épanouir ? Est-il, bon sang, si difficile de constater que partout où la religion se mêle de la gestion de la collectivité, le bon sens trépasse?

    Ben oui, on dirait.

  • Tout fout l'camp

    Petite Gazette du Soir de ce week-end: "Trois adolescents polonais ont été interpellés pour avoir volé un autobus dans une banlieue de Varsovie, afin de le revendre à un dépôt de ferraille pour 673 euros."

    autobus

    Je ne sais pas ce qui est le plus à déplorer: l'appât du (maigre) gain qui a peut-être motivé ce geste qui transgresse la loi, la précarité dans laquelle ces pauvres bougres clapotent probablement, ou le piteux état des transports collectifs polonais ?